Articles - 1997 - Camps d'ados de l'Eglise Apostolique de Belgique



Plus d’infos

Jean-Luc JOTTERAND
Rue de l'Avedelle, 93
7190 Ecaussinnes
GSM : +32 (0) 473 52 96 00
Messagerie : ados@camps-eab.be

Articles

1997 - Anduze (Cévennes)

Lieu : Le centre Béthanie à Bogard (près d'Anduze-France)

Dates : du 1 au 13 juillet 1997

Thème : "IN THE LIGHT" ( Dans la Lumière - cfr DC Talk )
Animateurs : Éric & Michelle M., Vinciane H. , Jean-Luc J. , Thierry C., Marianne P. , Virginie S. , Domi S. , MarcO C. , Jonathan D.

Faits Marquants :
Le camp Hushuaïa! : )
Bref, le camp extrême! Avec, en bonus, des cicatrices, des cicatrices... et encore des cicatrices! Ce n'est pas un fait marquant, c'est le reste de nos blessures marquantes. Certains sont marqués à vie par les Crêtes folles escaladées à mains nues, le gros sac tirant le corps en arrière, les ravins contournés, les rochers plein de mousse verte (glissante) et rose (très glissante!) et de fourmis rouges très en colère!
Mais on l'a fait!!
Sans compter une popotte façon "scout toujours", un orage à faire flotter toutes nos tentes (état d'urgence SOS catastrophe), des cloches aux pieds, un château sauvagement gardé par des Krysars, race extraterrestre (monos) et des Ados acharnés à sa conquête!
Bref, un camp fou fou fou! Et une expérience inoubliable! :-))

Pour y retourner, ne pas oublier : Sa Bible gourde d'eau et son pantalon triple épaisseurs!

Échos
Cet été fut l'occasion d'une grande première : un camp d'ados hors de nos frontières... "In the light of the Cévennes" ! Autre innovation: un camp de randonnées pédestres. Gamelle et duvet, sac sur le dos pour nuits à la belle étoile -occasion d'en voir quelques filantes-, tentes inondées, ampoules mémorables, randonnées de « qualité » et j'en passe.

Rappelons que la particularité des Cévennes est son sol agglomérat de roches affleurantes. Ceci peut-il expliquer que notre panorama se résuma malheureusement souvent à l'horizon de nos bottines fermement lacées. Ces dix jours furent également l'occasion de temps d'échanges in tue light of God
Comment envisager la prière, les relations garçon fille, la grâce, la louange, l'écoute de Dieu. Un des temps forts du camp fut notre sortie au musée du désert. Un accueil chaleureux nous fut réservé : eu effet, nous avons pu passer deux nuits sur les terrains entourant le musée. Cette visite nous permit de mieux connaître ces années de traque et de vie dans la clandestinité qu'ont connues nos pères dans la foi. Cette sortie fut également l'occasion d'une mémorable descente -raccourci, en effet, si l'on considère que le chemin le plus court entre deux points est la ligne droite, les choses allant encore plus vite quand cette ligne s'avère pentue-...

Ces dix jours furent aussi l'occasion pour beaucoup d'acquérir de nouveaux réflexes ou comportements : gérer sa consommation d'eau en randonnée, maintenir l'effort, veiller au poids de son sac, se contenter du strict nécessaire, vivre dans la promiscuité, etc. Après ces moments passés ensemble, de nombreuses photos échangées et déjà quelques retrouvailles, voilà, sur papier cette fois, un petit souvenir de ce camp d'ados 97 placé sous le thème de la lumière de Dieu. Virginie S.

Le camp Cévennes '97 vous vous en souvenez ?
Voilà les souvenirs qui remontent déjà à la surface n'est-ce pas ?...les longues heures passées à faire souffrir vos petits corps sous un soleil de plomb à faire rougir votre bronzage (et croyez moi en matière de bronzage je sais de quoi je parle ...), les nuits entières passées sous les étoiles qui voyaient filer nos rêves les plus fous... fous étaient nos rires aussi dans leurs cortèges de crises à ne plus pouvoir s'arrêter ... S'arrêtez !...tout arrêter après 13 jours d'embarquement dans la même «galère » il y a de quoi ramer. LA JOIE n'a pas perdu le nord et s'est jetée a l'eau pour vous remettre dans l'ambiance C.V.N.'97 le temps de quelques lignes (droites celles que nous avons toujours connues comme l'expliquait de manière mathématique notre amie Virginie ...), de quelques photos.
Arrêt sur image.
Testez vos souvenirs avec Élise, Olivier et Jean-Louis qui ont aimablement répondus à ce test ...
Si tu devais attribuer des adjectifs à ton séjour CVN, ils seraient:
a) Vertigineux et angoissant
b) Ludique et plaisant (Élise)
c) Sportif et amaigrissant
d) Ringard et- ... (à éviter...) (Jean-Louis & Olivier)

Ta devise du camp serait:
a) Si tu es plutôt «cloche », s'abstenir!
b) 'y'a du soleil, des nanas ; moi ça ni' va! (Olivier-)
c) Tant qu'il y a de la vie `y'a de l'espoir; tant qu'il y a de la marche `y'a d'la relâche! (Jean-Louis)
d) Rien ne sert de marcher, il faut arrêter à temps! (Élise)

Si tu n'avais dû retenir qu'une seule chose de ton expérience de grimpeur cévenole professionnel, ce serait:
a) Plus jamais je n'emporterai mon nécessaire (le maquillage plus lourd que mon sac à dos!
b) je lâcherais de me renseigner sur la saison des pluies avant de planter ma tente. (Jean-Louis)
c) Pour m'éviter toute fatigue inutile, toujours au côté de Marianne je marcherai! (petit clin d'oeil à ma petite Marianne préférée au passage)
d) Le prochain camp randonnée, c'est sûr, on part en Hollande, on évitera ainsi les crêtes... (Olivier & Élise)

Quel a été le commandement le plus dur à observer durant ces 13 jours d'intense émotion?
a) Le casse-croûte et la gourde de ton voisin tu ne voleras point (Élise)
b) La tente mieux plantée et moins inondée de ton prochain tu ne convoiteras point. (Olivier)
c) Sur tes angoisses contre les araignées rencontrées dans ta douche dans ton sac de couchage et dans ta gamelle tu ne mentiras point.
d) Ton bourreau de mono tu ne tueras point (Jean-Luc et Olivier)
Qu'est-ce qui t'a le plus impressionné pendant ton camp?

a) Ta capacité à dépasser les propres limites pour aller sans cesse de l’avant (Jean-Louis)
b) Les décors merveilleux qui nous ont été donnés de rencontrer durant nos promenades (Olivier)
c) La rencontre avec notre passé et celui de nos ancêtres protestants à la visite du musée du désert.
d) La persévérance de Vinciane a vouloir porter des débardeurs quelque soit le temps. (Élise)

Mais un camp ce n'est pas seulement tout cela c'est aussi des expériences. Plus fortes encore que tout ce que nous avons pu vivre entre nous des expériences uniques entre un Dieu unique et un ados qui ne l'est pas moins Olivier raconte: Pour moi celle expérience de camps est toujours unique. En dehors de ces 15 jours en juillet je n'ai pas la possibilité de faire des expériences avec des chrétiens; ce camp est pour moi une manière de vivre avec des chrétiens ...chaque année j'ai une foule de questions qui me trotte dans l'esprit et au travers des carrefours toutes ces questions ont trouvé leur réponse.
Élise enchaîne ...: Durant ce Camp le seigneur a pu retravailler plusieurs choses en moi telles que la Patience avec les autres et apprendre à marcher pour fin but précis; aller jusqu'au bout de mes limites pour ce but (que ce soit dans la vie de torrs les jours ou et surtout dans notre vie spirituelle). Ma patience d'abord parce que dans un camp comme celui-là certains avaient de la peine pour marcher; lors de moments pénibles dans les randonnées j'ai pu réaliser qu'il fallait veiller pour voir ou l'autre posait le pied; veiller pour prévenir l'autre si une chute allait venir comme nous pourrions le faire plus souvent envers nos amis, nos frères et soeurs etc... dans la vie de tous les jours. Et puis avoir un but aussi lorsque je marche que ce lie soit pas sans fin mais en ayant un but bien précis que je puisse faire tout ce qui est en mon pouvoir pour réussir la tâche à accomplir (et Jésus fait le reste ...), réussir la mission qui m'a été offerte et même si des moments de peine arrivent nous avons des amis muais aussi un Dieu Tout-puissant sur qui on peut compter même si ces moments sont comme un gouffres nous pouvons tendre la main jusqu'à notre Sauveur ci il nous redonnera force et courage

Voilà mes chers ados pour ce qui est de la page souvenirs des mémorables CVN 97. Alors c'est vrai que le camp `97 est fini, mais pour vous, vos rendez-vous avec le Seigneur ne font que commencer. Une année s'achève, une autre s'éveille... n'attendez pas demain un autre camp ou un autre prétexte pour vivre une vie qui vaut vraiment la peine d'être vécue! Alors à toutes les cinquièmes économiques, à tous les Kévin, et autre Liliane... bref, à tous ceux qui sont vraiment phénoménaux! Cévénemment vôtre. Votre bronzitrice à votre service, Vinciane H