Articles - 1986 - Camps d'ados de l'Eglise Apostolique de Belgique



Plus d’infos

Jean-Luc JOTTERAND
Rue de l'Avedelle, 93
7190 Ecaussinnes
GSM : +32 (0) 473 52 96 00
Messagerie : ados@camps-eab.be

Articles

1986 - Renlies (Soleil Levant)

Lieu : Soleil Levant à Renlies
Dates : du 14 au 24 juillet 1986
Thème : « La PAIX » « Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix. Moi, je ne vous donne pas comme le monde donne. Que votre cœur ne se trouble pas et ne s’alarme pas. » Jean 14 :27 « Étant donc justifiés par la foi, nous avons la paix avec Dieu par notre Seigneur Jésus–Christ » Rom 5 :1
Branche-toi sur la paix ! Kékséksa ! ? Je croyais être plus ou moins "branchée", moi (j'en vois qui s'esclaffent... ). Mais en préparant ce camp, j'ai réalisé que j'étais plutôt "débranchée..." Au fond, c'est si facile de se gourer de prise de courant. Si facile de choisir celle qui nous mène au racisme, aux conflits avec le "vieux" et les cops,... au rejet des autres et de soi-même. Avec les ados, j'ai découvert qu'il est possible de "mettre la paix dans son moteur"... Pour rester branché sur la vraie, celle que je veux vivre tous les jours. Une animatrice mal intentionnée (?) Anne
Animateurs : Albert & Christiane L. , Jean-Léon M. & Anne-Marie M., Anne J. , Anne J. , Christiane N., Muriel T. , Guy T. , Lucie W, Christiane Willems.

Faits Marquants : Les premières opérations de survie avec nuitées à la ferme voient le jour ! Les Ados accompagnés vont de ferme en ferme demander du travail afin de gagner leur croûte (beaucoup tricheront honteusement, usant de leur air faussement angevin afin d'obtenir la croûte sans la sueur ! :-) C'est l'année de l'équitation et le la journée Internationale de la Paix.

La nuit se passant au fond d'une grange à foin, emmitouflés dans les sacs de couchage.
Paroles d'un mono. Cela fait trois camps que je fais, et c'est chaque fois une expérience différente.... Cette année, nous avons passé une nuit au dehors (à la ferme). J'étais étonné de voir que les ados pouvaient et savaient se débrouiller pour gagner de la nourriture ... Certains, crispés au départ, se sont en cours de route détendus. Chacun y mettait du sien. Ce soir là certains sont tombés dans les bras de Morphée, d'autres étaient surexcités... L'expérience de cette vadrouille fut très réconfortante. Jean-Léon

Pour y retourner, ne pas oublier : Sa Bible fourrée au chocolat et le sac de couchage anti-odeurs!